Pâques dans les Keys

Une superbe journée qui mérite plus de photos qu’un long discours! Nous avons profité des vacances scolaires pour partir à Key Largo et Islamorada sur une journée. Aller plus loin dans les Keys nécessite d’y passer La nuit. Résumé…

1ère étape : Islamorada à La recherche de la maison des Rayburn. 
Si comme moi, vous êtes fan de La série Bloodline, vous savez que ce thriller familial à lieu dans les Keys. Une petite recherche sur le net et nous voilà partis à la découverte du fameux hôtel The Moorings. Accès libre et tranquille, nous avons longé la plage Et les cottages, admiratifs devant tant de splendeur! Je rêverais d’y séjourner quelques jours dans un de ces petits cottages, avec accès à la plage, barbecues et kayaks privatifs. Un petit coin Boho qui me manque à Miami. 

Pour en savoir plus
  

2ème étape: déjeuner au Lazy days

C’est un restaurant de seafood typique, en bord de mer, toujours à Islamorada, au sud. Nous y allons de temps en temps Et aimons toujours autant La vue, l’ambiance « pêcheur » typique des Keys ainsi que le ponton d’où est lancé des restes de poissons pour appâter gros poissons et Pelicans. Malins les locaux pour attirer touristes et enfants. La nourriture est pas mal, notamment la prise du jour, cuite comme il faut (pas trop 😉). 

Pour en savoir plus

3eme étape: stop à Key Largo

En rentrant sur la route de Miami, nous avons fait une halte au Sanctuaire des Oiseaux Laura Quinn, accès caché en bord de route. Un refuge pour oiseaux sauvages blessés ou malades, qui ne peuvent réintégrer la vie sauvage temporairement ou non. On y apprend le nom des résidents actuels, leur mode de vie, on s’y ballade tranquillement au son unique des gazouillis, belle découverte, surtout si vous voyagez avec des enfants. 

Pour en savoir plus

Dernière étape: Dolphin Plus 

Complètement par hasard, en voulant longer la côte par les petites routes, nous sommes tombés sur un Centre de recherche pour Dauphins couplé d’un Centre nautique pour  nager avec eux. Cela pourra peut être faire bondir les puristes de La wild life…. Moyennant 10$ par adulte, nous avons pu assister à la session de formation pour les nageurs, Et regarder les dauphins (très joueurs) de près. Un bonheur pour les petits je vous le confirme!

Pour en savoir plus

Déjà Le soir Et Le retour à la maison, La journée est passée trop vite!

Publicités

Week-end en Floride (Orlando-Cocoa beach-Palm beach)

Sympa ce petit week en famille, avec des loulous surexcités! Comme la NASA a annoncé le lancement d’une fusée à Cape Canaveral vendredi 26 juin, on a foncé pour réserver hotel, ticket Space Center, sans vraiment réfléchir dans quoi on mettait les pieds ….

Step 1: Cocoa beach

Je me suis dit, avec un nom pareil, ça ne peut qu’être magique! Et bien raté! Je crois que j’ai choisi l’hôtel le plus pourri qui existe sur booking.com. Ocean Landing resort, voilà c’est dit, n’y mettez pas les pieds: en plus d’un faux front de mer, l’appartement était sale, humide, vieux, quasi non fourni. Publicité mensongère !!! Je pense que sans enfants, on peut s’adapter mais nous, une nuit la bas et nous avons déguerpi au plus vite.

Le lieu en lui même, au Sud d’Orlando, n’est pas moche mais il n’y a rien. C’est une succession d’immeubles, séparés par une grande route sans charme. Même la mer n’est pas jolie. Ce coin est connu pour son spot de surf et ses requins, donc j’imagine qu’il y a des attraits mais ma première impression est grandement altérée par ce maudit hotel.

Step 2: Cape Canaveral

Passée la déception de voir le lancement de fusée annulé (bouh… D’ailleurs elle a explosé en vol cette fusée dimanche), nous avons parcouru le parc avec de grands yeux d’enfants. C’est beau, ça retrace l’histoire des navettes et des hommes. Plusieurs enceintes se succèdent avec parfois des simulateurs, souvent des répliques de navettes, des vestiges de matériel, des photos d’époque. Unique.

Côté Kids, mieux vaut aller avec des jeunes enfants plutôt que bebes. Par 40 degrés en plein soleil, notre petit Andrea (9 mois) a un peu souffert dans sa poussette et a souvent manifesté bruyamment … Sophia elle s’est bien amusée et a découvert ce qu’est un astronaute, une fusée et surtout les petits robots ramasseur de pierre de l’espace. A la fin de journée nous avions 2 petits clowns rouge pivoine 😉

Steph 3: Palm beach

En rentrant du Space Center, nous avons bouclé les valises et pris la route vers le sud pour une escale à West Palm Beach (merci Siheme pour le tuyau). Nous connaissions Palm Beach mais moins West PB, qui est donc la ville sur le continent.

Un hotel enfin sympa, un petit resto français au top Le Rendez vous (et son foie gras au chocolat) patron super friendly, une ballade dans downtown un peu trop aseptisé (ca c’est clair, même les poubelles sont propres!). Surtout le petit coup de cœur de la A1-A, la route longeant la mer, que nous avons prise de Palm Beach jusqu’à Fort Lauderdale. Un petit air de la Baule, ou du Sud de la France. Magnifique !! A recommander!

Photos d’illustration ci-dessous. A bientôt pour de nouvelles aventures.

                                  

Noël à Sarasota, Golfe du Mexique

Enfin disons après Noël. Une petite virée en famille, une première à 4, avec Sophia et notre petit lutin de 3 mois. Nous voulions une destination assez proche, ensoleillé et douce (on espère voir la neige l’hiver prochain!).

Destination toute trouvée, à 3h30 de route: Sarasota, et plus précisément Siesta Key, sur la côte ouest de Floride. Sarasota est une jolie petite ville de 50000 habitants, avec son port, ses très belles plages de sable blanc (et les nombreux coquillages), son ambiance feutrée et reposante. Ici, on oublie vite le tumulte et les fantaisies de Miami, et j’avoue qu ça fait du bien.

Nous avions loué un appartement au sud de Siesta Key, en bord de plage, le Beach Club (lien ici). Malgré son nom de discothèque, c’est un ensemble de petits bâtiments sur 2 étages, tranquille et bien entretenu. Notre appartement était entièrement équipé (y compris lave linge, sèche linge, lave vaisselle, tout y était). Un endroit franchement à conseiller.

Belle découverte avec le jardin botanique Marie Selby, située en plein Downtown au bord de l’eau. Cela m’a rappelé Fairchild à Miami, avec un côté plus ludique peut être. Nous avons arpenté les 2.8 hectares, fait de fleurs, d’arbres, de (faux) papillons et d’une survival zone très fun pour les enfants.

Petite pause déjeuner dans un resto de plage (en plein centre ville, c’est assez cocasse), et nous repartons à SIesta Key pour passer l’après midi à la plage et voir enfin un coucher de soleil sur la mer (Miami c’est de l’autre côté, pour le lever de soleil). Un pur moment de bonheur tous les 4, la 1ère fois pour Andrea, des km de sable blanc, très peu de monde.

Pour la petite histoire, le coucher de soleil: un raté complet! Une brume de mer est apparue 1 heure avant la tombée de la nuit masquant le soleil entièrement (éclipsé!). Cela dit, les couleurs étaient très jolies…

Le lendemain, nous nous sommes rendus au musée John Ringling, très réputé, du nom d’un des 7 frères, fratrie qui créa en 1884 le plus grand cirque itinérant des Etats Unis. Il s’agit ici d’un ensemble de 6 musées et attractions (lien ici), nous avons porté notre attention sur le musée du cirque.

Sans conteste, c’est l’une des attractions les plus impressionnantes et visitées de la région. La reproduction d’un cirque complet en miniature, ainsi que de vrais équipements d’époque (costumes, wagons, tentes, posters de promotion toujours dans l’exagération!) font de cet endroit le paradis des petits et grands.

Je vous laisse vous régaler de ces photos, sur le thème « Mesdaaaaaames et Messieuuuuurs, le plus grand cirque de tous les temps, les animaux les plus redoutables, les acrobates les plus doués… »

Miami Metro Zoo, notre petit safari en rosalie

Coucou, nous revoilou partis à l’aventure sur les routes de Miami. En ce début de week end chaud (très très chaud), nous sommes allés au Zoo de Miami, à 30 min au sud de la ville. Le zoo est réparti en continents: Asie – Afrique – Amazonie – Australie.

ZooMapWeb

Il s’agit d’un des plus beaux du monde, avec plus de 900 espèces d’animaux, en presque totale liberté, aucune cage ni barrirères, seulement de grandes tranchées séparent les visiteurs des « résidents ».

Ce Zoo, nous l’avions parcouru il y a un an, en pleine chaleur déjà. Il est tellement grand, qu’il est quasi impossible de tout arpenter en une seule fois (300 hectares). Cette année, nous avons loué une petite rosalie et découvert le parc sous un autre angle!

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Coquinette entre nous 2 ou à l’avant, très fière de rouler à pleine vitesse et dépasser facilement les enfants en poussette! Une ballade agréable et ombragée (si important en ce moment) ponctuée de photos, de coups de frein et de petites pauses à pied.

Une visite complètement incontournable à Miami, pour 15.95$ par adulte, et 22$ pour 2h de rosalie! Je vous laisse admirer les quelques photos prises, trop peu à mon goût ; mais que voulez vous, il faut bien courir derrière Sophia aussi 🙂

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Une prochaine visite s’impose!