Vous etes encore la ?

Voila bien longtemps que je n’ai donne de nouvelles, ecrit un petit article, montre des petites photos, mais pas d’inquietude, je suis toujours la (et sur Instagram) 🙂 Je vous souhaite deja une belle annee 2016. Nous sommes toujours a Miami, apres 3 ans de Green Card, que ca passe vite!

Il s’est passe quoi ces 2 derniers mois ?

  • Halloween and Thanksgiving a Miami
  • Un Noel dans la famille en Guadeloupe
  • L’hiver qui est arrive a Miami (8 degres quand meme!)
  • Un rythme toujours a 100 a l’heure, entre les enfants, les deplacements pro de Romain, le boulot, le sport (enfin repris!)
  • Sophia a fete ses 4 ans

Il va se passer quoi cette annee ?

  • Un petit voyage en France, Nantes et Hyeres au programme, a l’occasion d’une regate en avril
  • Notre premier mariage d’amis aux Etats-Unis en mars
  • La venue de ma maman en mars toujours
  • On espere un trip a New York, en Sunny Cali ou pourquoi pas au Mexique
  • Les JO a Rio pour Romain
  • Et surement pleins d’imprevus comme toujours (esperons que ce soit des imprevus positifs LOL)

Quelques petites photos …

Las Vegas Gateway

Rappelez vous, je vous avais dit que nous avions le projet avec mes copines de Miami d’organiser la bachelorette party de E* (LOL difficile de trouver son prénom) a Las Vegas. Oui cette ville qui ne dort jamais, ou tout est possible, meme le pire 😉 référence aux célèbres films plus ou moins récents….

Rassurez vous, tout s’est bien passé de notre côté, la séjour top, les activités aussi (non, vous n’aurez aucun détail!). Petit retour en arrière:

Le vol de Miami à Vegas dure 5h environ, c’est long n’est ce pas? En fait, on traverse tous les États Unis d’est en ouest. 1ère surprise à l’arrivée, les machines a sous sont déjà présentes à côté des tapis à bagages! Nous avions loué une chambre au fameux hotel Bellagio, en plein milieu du Strip (la rue principale). 2ème surprise, la déception: hôtel vieillot, chambre sans charme et sans grand luxe (pour le prix tout de même!), un monde fou qui empêche de trouver le moindre transat a la piscine… Piscine non chauffée d’ailleurs! La rançon de la gloire me direz vous. Et vous avez raison, car ce célèbre édifice nous a néanmoins charmé (des points positifs heureusement) par son architecture, ses fameuses fontaines musicales, ses multiples piscines (quand on peut y avoir accès), et son fameux casino grandiose. 

   
    
   
    
    
 
Et la suite? Qu’a t-on fait de beau la bas? Nous avions tout organisé à l’aide d’un package acheté avant de venir. Au programme, toujours sans détail 😁, limousine, champagne, show, night club! C’est le paradis des bachelorette parties, tout est extrêmement bien organisé, safe, rien a redire! Le lendemain de la fête, nous nous sommes balladees sur le Strip, visité quelques hôtels dont le fameux Venetian hotel et ses canaux, et sa vieille ville, et son faux ciel, magique et bizarre a la fois!

   

  

  

  

  

  

  

  

  

  

 

Si je devais donner quelques coups de cœur: le brunch du Caesar’s palace (encore hotel mythique), excellentissime, toute la cuisine du monde représentée! Également la visite de l’hôtel Wynn, au nord du Strip, un des derniers hôtels construits, dans un style plus moderne mais toujours magnifique avec des jardins tropicaux luxuriants, un casino flamboyant, un restaurant certes cher mais donnant sur une très belle vue (golf et cascade style chutes du Niagara)!

Bien sur, Vegas, on y passe juste quelques jours, c’est vraiment too much, et il faut sortir de la ville pour y découvrir tous les trésors naturels du Nevada. Mais y a pas a dire, ils savent y faire ces Américains quand il s’agit d’entertainment. 

Week-end en Floride (Orlando-Cocoa beach-Palm beach)

Sympa ce petit week en famille, avec des loulous surexcités! Comme la NASA a annoncé le lancement d’une fusée à Cape Canaveral vendredi 26 juin, on a foncé pour réserver hotel, ticket Space Center, sans vraiment réfléchir dans quoi on mettait les pieds ….

Step 1: Cocoa beach

Je me suis dit, avec un nom pareil, ça ne peut qu’être magique! Et bien raté! Je crois que j’ai choisi l’hôtel le plus pourri qui existe sur booking.com. Ocean Landing resort, voilà c’est dit, n’y mettez pas les pieds: en plus d’un faux front de mer, l’appartement était sale, humide, vieux, quasi non fourni. Publicité mensongère !!! Je pense que sans enfants, on peut s’adapter mais nous, une nuit la bas et nous avons déguerpi au plus vite.

Le lieu en lui même, au Sud d’Orlando, n’est pas moche mais il n’y a rien. C’est une succession d’immeubles, séparés par une grande route sans charme. Même la mer n’est pas jolie. Ce coin est connu pour son spot de surf et ses requins, donc j’imagine qu’il y a des attraits mais ma première impression est grandement altérée par ce maudit hotel.

Step 2: Cape Canaveral

Passée la déception de voir le lancement de fusée annulé (bouh… D’ailleurs elle a explosé en vol cette fusée dimanche), nous avons parcouru le parc avec de grands yeux d’enfants. C’est beau, ça retrace l’histoire des navettes et des hommes. Plusieurs enceintes se succèdent avec parfois des simulateurs, souvent des répliques de navettes, des vestiges de matériel, des photos d’époque. Unique.

Côté Kids, mieux vaut aller avec des jeunes enfants plutôt que bebes. Par 40 degrés en plein soleil, notre petit Andrea (9 mois) a un peu souffert dans sa poussette et a souvent manifesté bruyamment … Sophia elle s’est bien amusée et a découvert ce qu’est un astronaute, une fusée et surtout les petits robots ramasseur de pierre de l’espace. A la fin de journée nous avions 2 petits clowns rouge pivoine 😉

Steph 3: Palm beach

En rentrant du Space Center, nous avons bouclé les valises et pris la route vers le sud pour une escale à West Palm Beach (merci Siheme pour le tuyau). Nous connaissions Palm Beach mais moins West PB, qui est donc la ville sur le continent.

Un hotel enfin sympa, un petit resto français au top Le Rendez vous (et son foie gras au chocolat) patron super friendly, une ballade dans downtown un peu trop aseptisé (ca c’est clair, même les poubelles sont propres!). Surtout le petit coup de cœur de la A1-A, la route longeant la mer, que nous avons prise de Palm Beach jusqu’à Fort Lauderdale. Un petit air de la Baule, ou du Sud de la France. Magnifique !! A recommander!

Photos d’illustration ci-dessous. A bientôt pour de nouvelles aventures.

                                  

Voyager en avion (seule) avec un enfant: gestion sans discrétion

Petit post à toutes les mamans (et papas) qui ont pris ou vont prendre l’avion avec leur(s) enfant(s), en bas âge, et seul….abandonné par leur moitié 🙂 Je partage ici ma petite aventure de ces 2 dernières semaines. Vacances en Guadeloupe, voir une partie de la famille: Idyllique! Oui mais pour que tout commence bien, penser à gérer le transport avec une puce excitée de 2 ans!

Avant le voyage

J’y ai pensé bien des jours avant: préparer le sac de jeux, les snacks (multiples), les vêtements et couches (oui encore!) de rechange, les passeports…. La plus grande question étant : comment rallier l’aéroport sans laisser sa voiture et sans un aucun taxi pour vous prendre (car pas de siège auto…incroyable ce truc, je ne sais pas si c’est uniquement aux US)? Heureusement que les copines sont là! Un problème de moins!

Arrivées à l’aéroport, je me suis débarrassée avec enthousiasme de ma grosse valise pour ne garder que mon sac à main et la poussette (toujours pratique qaund il faut traverser au pas de course – avec la puce et enceinte – tout l’aéroport au départ ou à l’arrivée… pensez y).

Quoi faire pour occuper une petite de 2 ans ? Lui donner à manger, du papier à gribouiller (éviter la carte d’ambarquement), montrer les avions, faire pipi (3 fois), discuter en vocabulaire Disney…. check!

Pendant le voyage

Bon point, le vol, direct, ne dure que 3h. Une fois dans l’avion, chacune son siège, pas de jalouse. Le snack, les livres, l’ipad….  ready! Je suis prête à toute éventualité. Sauf bien sur le fait que ma fille ait paniqué en regardant par le hublot et s’est mise à crier, refusant de mettre la ceinture (pendant que nous roulions sur la piste) : « escendre, escendre, ESCENDRE!!!! » « Euh non mon coeur, on va décoller » ai-je dit sans conviction, que pouvais je dire d’autre ?.Gestion n°1 OK (après 10 bonnes minutes de négociation, décollage compris).

Ensuite, miracle, tout semble calme. Discrètement, je me cale contre le hublot pour me reposer (promis juste 2 min 30). Mais je suis interrompue par des « maman cacaaaaa » sorti du coeur. C’est bien, tous les passagers sont au courant, pas besoin de faire un appel au micro 🙂 Et, évitons les détails, 20 min plus tard, ma fille ne veut toujours pas que je la change car elle n’a pas « fini », et me le faire savoir par des « laisse, laisse » survoltés! J’ai néanmoins réussi à changer cette couche dans le m² des toilettes. Gestion n°2 OK

Voilà comment s’est déroulé le vol, étayé de commentaires que Sophia a fait sur tous les passagers, y compris personnel de bord! Rigolo et parfois souvent gênants.

Après le voyage

L’arrivée à l’aéroport de Pointe à Pitre constitue ma victoire! Je récupère la valise, la poussette et nous sommes accueillis avec joie par mes beaux parents. Vacances, j’oublie tout! On pensera au voyage retour plus tard 🙂

photo 2 (2)

Le vol retour s’est passé comme à l’aller avec en prime une arrivée à Miami toujours aussi longue. Passer l’immigration dans un aéroport Américain, tout une histoire (lire mon post de l’an dernier ici).

Note pour plus tard: quand je voyagerai seule avec les 2 enfants, penser à faire une cure de repos et de vitamines quelques semaines avant…. ou alors tout simplement laisser ce privilège au papa 🙂

 

Voyage voyage… L’avion, la zone Immigration et l’enfant

20130917-113255.jpg

Nous voilà de retour au bercail, après 3 semaines en Europe. Un bon break indispensable après tout ce qu’il s’est passé ici à Miami! Nous sommes allés nous ressourcer en France a Nantes ou nous avons ma famille et ensuite 2 semaines a Santander, sur la côte basque espagnole pour accompagner le chéri sur une régate.

Qui a dit que voyager avec un bébé était Sport ? Essayez donc avec une petite fille sans prendre de siège (non obligatoire avant 2 ans). Récit d’une escapade avec une puce globe-trotteuse de 20 mois, en concentré de voyage:

1- Miami Paris
Nous sommes tellement contents d’avoir finaliser l’achat de notre maison que nous partons a la fois léger comme l’air et pas vraiment frais comme des gardons.
Air France nous accueille comme des rois (a preciser, ce nest pas tous les jours !); nous négocions un petit lit suspendu en mentant sur la taille de la puce: 70cm maxi, pas de souci ça va passer (en réalité elle en fait 85cm)!
Vol de nuit, du calme et quelques heures de sommeil plus tard, nous voici arrivés sur la terre de nos ancêtres!! Une semaine en famille et amis proches, ressourçant!

Victoire: dormir dans un carton

Victoire: dormir dans un carton

2- Nantes Santander
Road (trop) trip de 7h sur les routes de France et de Navarre, entre pause pipi, chansons à moitié chantées, et notre meilleur ami de transport: l’iPad! Aucun probleme a le proposer à notre fille (avec modération comme pour nous le vin). Merci a Working Mum pour ses conseils d’applis!
2 semaines enchantées, accompagnés de ma copine Sylvie, dans une ville qui ne l’est pas moins! Destination moins connue que les Costa Dorada, Brava, Blanca… Mais tellement plus charmante et nature. Un vrai coup de cœur … Photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3- Santander Paris
Ryanair et ses vols a 29 euros, ses bagages a 50, ses kgs supplémentaires a 20 each, ses jus de fruits payants (mais pas encore les toilettes!). Mention spéciale pour le personnel de bord adorable et bienveillant . 1:40 de vol, Sophia faisant la conversation avec son siège 🙂

Vol au dessus des nuages et de la France

Vol au dessus des nuages et de la France

4- Paris Miami
Ce vol transatlantique de jour, vous le connaissez tous, avec des enfants, c’est quitte ou double, c’est le chat et la souris! 9h a trouver des activités, a gérer les cris et les plateaux repas renversés, a prier pour une petite sieste (1:30 un rêve!). Nous avons pu compter encore une fois sur la sympathie des stewards (oui que des hommes cette fois!).
Arrivée a l’aéroport, c’est enfin terminé? C’était sans compter sur l’absurde passage à l’immigration de l’aéroport. Du personnel zélé et antipathique qui a eu la bonne idée de nous envoyer tous les 3 en 2eme salle d’inspection (Green card de remplacement pas encore reçue).
2h d’attente avec 30 personnes, Sophia pleurant et criant de fatigue, les vigiles nous ordonnant de l’asseoir sans bouger (ok, mode d’emploi après 10h de voyage?)
2h interminables pour s’entendre dire par l’agent, qui nous a entretenu a la fin: « j’avais dit aux collegues, pas d’enfant » comprenez: pour notre type de passeport, on laisse les familles tranquille!!
Ma réponse: « pas de souci, je comprends » (en vrai, j’étais devenu une cocotte minute rouge prête a exploser).
Une dernière anecdote (qui peut servir) qui n’entache en rien ces 3 semaines magnifiques!

Santander et son architecture atypique

Santander et son architecture atypique