Conduire a Miami, la suite…

Vous vous souvenez, il y a quelques temps ici, je vous parlais de la conduite a Miami, etait-ce un danger ? Ma reponse etait OUI tout en etant consciente des bons cotes.

2 ans apres, avec l’experience acquise, je confirme que c’est toujours dangereux et parfois insupportable de conduire. Alors si vous venez a Miami pour travailler ou pour les vacances, je vous distille quelques conseils:

* Ayez une voiture. C’est indispensable pour se deplacer, visiter, vivre! Bien que Miami soit une ville a taille humaine je trouve, comparee a d’autres villes americaines, se deplacer a pied peut vite devenir comme marcher 20 min dans la Death Vallee, voyez le topo ? Louer une voiture est relativement facile, surout vers l’aeroport. Attention, si vous avez moins de 21 ans, l’assurance peut etre tres onereuse. Pour acheter un vehicule, de nombreux dealers (revendeurs) et concessionnaires existent, vous les trouverez a Doral, little Havana, Kendall, Coral Gables. Ils proposent tous des financements vraiment incroyablement mondialement imbattables (faux!), mais le plus sur reste le cash. Avec du cash, on negocie!

IMG_8217

Ayez une voiture pour alimenter le traffic et les bouchons merci!

* Soyez prudents, forcement. Mais surtout, anticiper les actions des mauvais conducteurs qui sont tres nombreux ici (voire majoritaires). La plupart des gens ont soit de gros SUV, soit de petites Toyota delabrees et aucune assurance, pour faire court 😉 En gros, vous serez toujurs perdants si vous etes accidentes avec l’un deux. Car ce qui les rapproche, c’est leur conduite: les retroviseurs sont decoratifs puisque personne ne s’en sert. Deboiter sans clignotant et sans regarder, Telephoner et texter, bien que ce soit interdit maintenant, et s’Arreter au milieu de la voie en cas d’accrochage pour attendre la police, sont autant de dangers que des alligators qui traversent (qui sont plus prudents eux).

IMG_8216

Encore gratuit…. mais pour combien de temps ?

* Sortez le porte monnaie. J’ecoutais l’autre jour une emission de radio dans ma voiture, un debat sur le manque de realisme du gouvernement et combien ceux qui faisait les lois (et les peages, les taxes) etaient eloignes des realites puique cela ne s’appliquait pas a leur cas personnel, merci chauffeur! Baucoup d’autoroutes, voies rapides, sont taxees a chaque passage par le Sunpass. Un des animateurs racontait qu’habitant Kendall au sud ouest de Miami, il payait chaque jour 4.80$ (6 peages) rien que sur l’espressWay 836 et en etant abonne, pour venir travailler a la radio a Downtown. Ca me parle puisque j’emprunte chaque jour cette route pour mon job. Vous me direz, c’est pareil en transport, et vous avez surement raison! Mais croyez moi, autoroute ici n’a pas la meme signification qu’en France: les routes sont defoncees, submersibles et semees d’objets en tout genre (objets degages a priori quand il n’y arien d’autre a faire…). Une fois, j’ai evite de justesse un fauteuil au milieu de 4 voies!

MAP 1 MAP 2

Autre racket, les parkings. Si vous habitez Miami ou connaissez bien la ville, vous savez qu’il est quasi impossible de se garer facilement, ex Miami Beach, et encore moins gratuitement, surtout le weekend ou beaucoup de parkings se trasforment en flat rate (comprenez tarif unique de 10, 15 ou 20$ la journee meme si vous restez 1h!) Le meilleur exemple est le quartier devenu « branchouille » de Wynwood, qui multiplie les flat rate et les valet parkings (service de voiturier tres commun ici) alors que tout etait gratuit il y a quelques mois.

Bref, vous aurez compris, cela devient tres complique de conduire sereinement. Mais relativisons, nous n’en sommnes pas au point de Paris, Londres ou New York 🙂 Et vous, ca se passe comment chez vous ?

UPDATE: Bon a priori, j’ai fait peur a certains d’entre vous. Alors je vous rassure, c’est toujours possible et simple de conduire a Miami (LOL), les routes sont larges, les parkings aussi, et les limitations respectees! De ce cote, vous etes tranquilles!

Publicités

La conduite à Miami, danger public?

Ne vous êtes-vous jamais dit en voiture ¨mais avance toi….. c’est quoi ce trafic…. bouchonnnnn…klaxonnnnn¨

Et bien, croyez moi ou non, ici c’est pire qu’en France (ou qu’une voiture immatriculée 85 ou 49), et jamais je n’aurais cru dire cela! Maintenant que je travaille et que j’empreinte matin et soir les routes de Miami, je comprends mieux pourquoi mon petit mari rentrait parfois énervé ou transpirant 😉

Petit topo de ce que nous vivons

  • Les règles de circulation: très peu de règles ici, c’est la GUERRE! On a le droit de tourner à droite au feu rouge, doubler par la droite ou la gauche, utiliser son mobile (70% des gens que je vois envoient des text en voiture)
  • Sécurité: pas de radar automatiques, quelques caméras aux feux, et surtout d’énormes pick-up ou 4/4 qui slaloment et qui profitent du moindre espace de sécurité entre VOUS et la voiture devant, pour s’inflitrer. Honnêtement, en tant que française,  je m’en sortais bien dans ce sport, mais les conducteurs de Miami sont les rois
  • Les routes: souvent 2 x 4 voies, en mauvais état,et inondables (en ce qui nous concerne), des feux tous les 100 metres (peu de Roundabout > rond point)
notre voiture de gangster

notre voiture de gangster

un jour de grandes marées

un jour de grandes marées

au moins, il fait soleil

au moins, il fait soleil

Anecdote 1 : Savez vous qu’en Floride, le port du casque pour les motocyclistes, n’est pas obligatoire apres 21 ans? Par contre, le port de lunettes de soleil OUI. Et les lois different selon les etats. Si vous faites un road trip a moto, vous devez penser a partir avec vos lunettes de soleil en Floride, mettre votre casque en Georgie, l’enlever en Caroline du Sud, remettre les lunettes dans le Tennessee… On s’y perd!

helmet

Allez, j’exagère un peu, il y a quand même des avantages (pour nous les femmes, bien que je pense conduire mieux que 80% des hommes):

  • Grosses voitures = grandes places de parking
  • Peu de règles de circulation, qui sont tout de même respectées: on s’arrête au feu orange, on s’arrête au passage d’un camion de pompier, priorité aux school bus, à part le klaxon, peu d’insultes 🙂
  • Les villes sont quadrillées, les carrefours à angle droit, les rues numérotées de 1 à l’infini, d’est en ouest, ou du nord au sud; Pas de surprise! Même moi qui n’aies pas (très peu ) le sens de l’orientation, je me perds rarement, sauf la semaine dernière dans Litlle Havanna…
  • Pas de pénuries: on a tout le temps de l’essence, des taxis (qui conduisent mal), des bus à 25 cents (Local Miami Beach), des avions (la grève, pas connaître)
  • Securite: les sieges auto sont obligatoirement installes a l’arriere du vehicule et en Rear Facing (comprendre dos a la route) jusqu’a 2 ans. Dur dur pour le bebe qui regarde le coffre mais on ne badine pas avec la securite enfant ici
  • Respect absolu (et efficacité) de la Police: au moindre accrochage, la Police arrive dans les 3 minutes, fait la circulation instantanément, ils sont là et on le sait! Je ne sais pas si c’esr un avantage, mais au moins, on se sent sécurisés.

map_of_miami

IMG-20130208-00833

Proche de mon travail, la piste d’avion paralèle la Highway

3407-school-bus

Anecdote 2: Un jour, sur la route de Naples (Golfe du Mexique), un patrouilleur nous arrête pour contrôler notre voiture dont la plaque avait expiré: il nous a d’abord suivis de très près, allant de droite à gauche, puis gyrophar et sirène hurlante. Ensuite (comme dans les films), on le voit arriver dans notre rétrovisueur, bodybuldé dans sa chemisette, chapeau de shériff, petite moustacle et Rayban. On s’est dits : « on est cuits ». En fait, le gars était sympa, mais on se serait crus Hors-la-Loi, un peu too much. On s’est sentis vraiment aux US cette fois!

Sur ce, je vous laisse, nouvelle journée de boulot, je vais préparer mon avion de chasse!

TGIF*

Thanks God It’s Friday !!!