Mes premiers pas professionnels aux Etats-Unis

YOUPI!! rien que de le dire, ca met le sourire 🙂

Alors cette 1ere semaine de travail ? Procédons par ordre:

1- Le rythme

Si vous avez lu mon précédent article, vous aurez compris que tout a change ici… plus de cafe sirote a 8h, a 9h30 et a 11h, plus de ballade en plein air avec ma coquinette, et plus de « Hello, how are you? » a tout le staff de l’immeuble. Oui, changer les couches de ma fille, ca me manque!

Maintenant, c’est réveil-matin, petit dej avalé, douche rapide, habillage, maquillage (Ah l’étape qui me manquait, pour toute femme qui se respecte) sans oublier un long moment pour les bisouillage/habillage/gazouillage de Coquinette! Et hop, direction la voiture et les embouteillages.

Personne ne regarde? Vite, photo !!

Personne ne regarde? Vite, photo !!

2- L’office

Mon building s’appelle le AET comme Airport Executive Tower (ca fait super pro!). Nos bureaux sont assez spacieux et ouverts sur 270 degres, dont sur la plus longue piste de l’aéroport de Miami (chercher le numero de piste et vous me trouverez!). J’en vois et j’en entends des avions, je vous le dis….. tous les jours a 17h, un A380 atterit, c’est ENORME un A380! J’ai mon ordi, mon téléphone, mon bureau, ma bible de l’import/export (et tout et tout…). Meme la cafetiere, le micro-ondes et le frigo sont la. Ici, la tradition est de manger a son bureau, du moins a l’office. ça c’est moins drole, et j’ai déja prevenu ma manager que je déjeunerai une fois par semaine avec les copines qui travaillent non loin d’ici!

L'entree du building (et son banc...)

L’entrée du building (et son banc…)

3- Le travail

Le 1er jour, j’ai trouvé l’import export très simple, j’ai tout compris: comment on achetait des produits puis on les exportait, tout ça en anglais (fastoche)…et puis le BLACK OUT (vers 16h), la tete farcie, la vision trouble! Les jours suivants, ma formation a pris une tournure plus sérieuse, plus dense et j’ai commence (juste un peu) a regretter ma vie de housewife avec Sophia, a attendre patiemment que le cheri rentre du travail. Ça m’a seulement traverser l’esprit ….

Je me trouve encore idiote à parler anglais avec mon accent so frenchy, je manque cruellement de vocabulaire, face a des américains qui-ne-savent-pas-comment-parler-plus-lentement. Mais je suis tellement contente de faire partie de la vie active, d’appartenir à une entreprise, d’avoir des collegues super sympas… je n’ai pas honte de dire que j’aime travailler! Je vais même vous donner une petite anecdote:

Vous saviez que le plus long porte-container du monde transporte 15000 containers?!! siiii 15000 >  Impressionnant 🙂 Bah oui, je deviens Corporate maintenant!

CMA CGM Christophe Colomb - copyright CMA CGM

Publicités

10 réflexions sur “Mes premiers pas professionnels aux Etats-Unis

  1. T’es drôle !!
    Bon,comme tu t’en doutes, c’est un peu pareil pour moi en ce moment : Contente de rebosser (même si la playa, le sport, les balades me manquent…) mais la tête pleine !!! Il faudra que je pense à faire des photos un des jours 😉
    L’environnement a l’air sympa, tant mieux ! Profite bien de cette expérience, on a de la chance d’avoir trouver un travail aux US si vite !!

    J'aime

Répondre à Nath' Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s