Mon parcours médical PART 2: le suivi pédiatrique

« Félicitations, votre petite fille fait 7lbs 8oz et 20 inches! » Kesako? ça commence bien 🙂

Alors voilà, on est devenus parents. Un petit bout totalement dépendant de nous, avec son petit bonnet sur la tête. Le bonheur…avec retour à la réalité: 24h après la césarienne, on m’a dit « lève toi et marche!« , et 4 jours après, j’étais dehors. Pas de complainte ici, on vous dit que tout est normal!

SONY DSC

Petons en action

Normal, normal… complètement nouveau oui!!! On rentre à la maison à 3 et on se dit que rien ne sera plus comme avant, et on se sent remplie d’amour et complètement démunie! Une solution (quand sa famille est loin) : le pédiatre ou Pediatrician ici (avec l’accent français, imaginez « Allô, bonjour, je souhaite parler, comprendre, enfin prendre un rdv avec le piédietrichien, c’est urgent! »)

Et ces coups de téléphone, on les a passés tous les 2 jours en moyenne pendant 2 mois! Pour tout et n’importe quoi! Alors autant connaître la façon dont ça fonctionne.

IMG-20120402-00346

Miroir, est ce que j’ai bonne mine ?

A la maternité, vous devez indiquer le nom du pédiatre qui s’occupera de votre bébé à sa naissance. Oui mais quand on ne connait personne, bin on prend celui qui se présente ou qu’on nous recommande. Et parfois, le courant ne passe pas, c’est ce qui s’est passé pour nous. On a donc changé au bout de 2 mois. Ça, c’est pour l’anecdote.

Le suivi est assez identique à la France (j’imagine), RDV hebdomadaires puis semi-mensuels, mensuels etc. La différence, c’est que vous rentrez dans une salle glaciale (pour décourager les microbes) et qu’on fait attendre bébé en couche!

Et en attendant le doc, on regarde autour de soi: une vue imprenable sur la baie (ne soyez pas jaloux) et partout des affiches pro-allaitement, je n’ai rien contre, bien au contraire, mais mon expérience sur le sujet n’a pas été très concluante. Et le pédiatre arrive, relax, Ipad dans une main, stylo dans l’autre. On discute, il ausculte le bébé (lui parle en espagnol même s’il sait qu’on est français!). Et on se dit à la semaine prochaine. C’est tout simple et ça nous va très bien.

419019_3484159185418_1366874640_n

Je vous l’accorde, la vue de l’office est sympa…

Le hic, c’est quand arrive un souci le 1er mois (avant la première vaccination) style fièvre, il faut aller directement aux Urgences Pédiatriques, ça ne sert à rien d’aller chez le pédiatre, il ne fera rien pour vous! Ça, c’est la partie la plus stressante, on y allés 3 fois en un mois ….on attend des heures, bébé est pris de bras en bras par infirmière, interne, docteur, échographe on vous explique le pire …  on vous rassure ensuite et on vous présente la note… Et même pas un Docteur Ross pour faire passer la pilule!

SONY DSC

Vous avez dit fatiguée?

Notre expérience de jeunes parents a débuté sur les chapeaux de roue c’est vrai. La faute à un RGO très embêtant (pour ceux qui connaissent). Alors je ne sais pas si c’est plus difficile parce que c’est à l’étranger, que le système est différent, ou tout simplement car c’est notre premier enfant mais il faut avoir les nerfs solides: la prise en charge est impeccable mais on frissonne rien qu’à l’énoncé des examens demandés (et oubliez « NFS-chimie-iono », ça n’existe pas)

Depuis je vous rassure, tout est rentré dans l’ordre! On a une puce en parfaite santé, et qui déteste son pédiatre.. tout est normal 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Mon parcours médical PART 2: le suivi pédiatrique

  1. Pingback: Visa, expatriation: mon parcours | mademoizellemmll

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s