Mon nouveau joujou

Je vous promets bien des choses avec cette merveille. Stay tuned  … 

I just came to say Hello!

Je ne vous oublie pas mes petits lecteurs. J’ai juste un manque de temps, les journées devraient compter 30h! Quoi que non …. J’ai besoin de repos!

En vrac, Andrea a bientôt 6 mois, il pousse comme un champignon 🙂 c’est un chou à la crème que je dévore tout les jours.
Sophia a passé ses premières vacances en Guadeloupe chez ses grand parents, seule comme une grande. Toujours aussi coquine.
Et moi j’ai repris le chemin du travail.
Un rythme encore plus infernal que l’an passé. Mais on tient bon, tout devrait se calmer l’an prochain.

Quand je vois que je n’ai pas écrit d’article depuis Noël a Sarasota… Promis je me rattrape vite. Pensez à me donner des idées aussi 🙂

See you soon

2015/03/img_6722.jpg

Voyager en avion (seule) avec un enfant: gestion sans discrétion

Petit post à toutes les mamans (et papas) qui ont pris ou vont prendre l’avion avec leur(s) enfant(s), en bas âge, et seul….abandonné par leur moitié 🙂 Je partage ici ma petite aventure de ces 2 dernières semaines. Vacances en Guadeloupe, voir une partie de la famille: Idyllique! Oui mais pour que tout commence bien, penser à gérer le transport avec une puce excitée de 2 ans!

Avant le voyage

J’y ai pensé bien des jours avant: préparer le sac de jeux, les snacks (multiples), les vêtements et couches (oui encore!) de rechange, les passeports…. La plus grande question étant : comment rallier l’aéroport sans laisser sa voiture et sans un aucun taxi pour vous prendre (car pas de siège auto…incroyable ce truc, je ne sais pas si c’est uniquement aux US)? Heureusement que les copines sont là! Un problème de moins!

Arrivées à l’aéroport, je me suis débarrassée avec enthousiasme de ma grosse valise pour ne garder que mon sac à main et la poussette (toujours pratique qaund il faut traverser au pas de course – avec la puce et enceinte – tout l’aéroport au départ ou à l’arrivée… pensez y).

Quoi faire pour occuper une petite de 2 ans ? Lui donner à manger, du papier à gribouiller (éviter la carte d’ambarquement), montrer les avions, faire pipi (3 fois), discuter en vocabulaire Disney…. check!

Pendant le voyage

Bon point, le vol, direct, ne dure que 3h. Une fois dans l’avion, chacune son siège, pas de jalouse. Le snack, les livres, l’ipad….  ready! Je suis prête à toute éventualité. Sauf bien sur le fait que ma fille ait paniqué en regardant par le hublot et s’est mise à crier, refusant de mettre la ceinture (pendant que nous roulions sur la piste) : « escendre, escendre, ESCENDRE!!!! » « Euh non mon coeur, on va décoller » ai-je dit sans conviction, que pouvais je dire d’autre ?.Gestion n°1 OK (après 10 bonnes minutes de négociation, décollage compris).

Ensuite, miracle, tout semble calme. Discrètement, je me cale contre le hublot pour me reposer (promis juste 2 min 30). Mais je suis interrompue par des « maman cacaaaaa » sorti du coeur. C’est bien, tous les passagers sont au courant, pas besoin de faire un appel au micro 🙂 Et, évitons les détails, 20 min plus tard, ma fille ne veut toujours pas que je la change car elle n’a pas « fini », et me le faire savoir par des « laisse, laisse » survoltés! J’ai néanmoins réussi à changer cette couche dans le m² des toilettes. Gestion n°2 OK

Voilà comment s’est déroulé le vol, étayé de commentaires que Sophia a fait sur tous les passagers, y compris personnel de bord! Rigolo et parfois souvent gênants.

Après le voyage

L’arrivée à l’aéroport de Pointe à Pitre constitue ma victoire! Je récupère la valise, la poussette et nous sommes accueillis avec joie par mes beaux parents. Vacances, j’oublie tout! On pensera au voyage retour plus tard 🙂

photo 2 (2)

Le vol retour s’est passé comme à l’aller avec en prime une arrivée à Miami toujours aussi longue. Passer l’immigration dans un aéroport Américain, tout une histoire (lire mon post de l’an dernier ici).

Note pour plus tard: quand je voyagerai seule avec les 2 enfants, penser à faire une cure de repos et de vitamines quelques semaines avant…. ou alors tout simplement laisser ce privilège au papa 🙂