Les états d’âme de l’expatrié

Je pourrais dire aussi les contradictions, les choix et leurs conséquences. Le titre est accrocheur ^^ mais bien sur, c’est a prendre au second degré pour certains sujets.

LA VILLE

Miami est magnifique, c’est l’été toute l’année, c’est lumineux, colore, tout le monde nous envie quand on en parle. La vie est douce mais parfois c’est un leurre. Cote climat, les saisons nous manquent, 7 a 8 mois d’humidité, de chaleur insoutenable, de risque cyclonique, on est usés a la fin de l’été (au 31 octobre en fait…) lol. Cote quotidien, nous avons les mêmes galères que vous en France, de plomberie, de voiture en panne, d’enfants malades, de finances a sec, de greve (ah ça non, pas encore!). Mais j’aime le rappeler, ce n’est pas les vacances toute l’année, même si je vous l’accorde la vie est plus douce au soleil…

img_8175

SOCIAL

Quand on arrive dans un pays étranger, on se demande comment se faire des amis, comment trouver des gens de confiance, reproduire le schéma qu’on a mis toute notre vie a construire. Ce n’est pas simple, il faut une dose d’ouverture, de tolérance et de risque! Nous sommes amenés a rencontrer des gens divers par leur culture, leur expérience, je peux confirmer qu’après 6 ans, notre cercle de gens de confiance est limité, comme la plupart des expat/immigrants je pense. Cela demande du temps, de la motivation et de la prudence mais les belles rencontres existent ^^

img_8151

PROFESSIONNEL

Les USA ou le mythe de la liberté a tout prix! Du travail, il y en a, tout le monde peut en trouver. Le chômage, peu de gens en parlent car ici, on doit travailler pour vivre, même survivre. La précarité co-existe avec la réussite affichée, c’est parfois choquant. Cumuler plusieurs boulots cela arrive, travailler après 65 ans, c’est fréquent, changer de boite pour être mieux paye ou au contraire, se faire virer par manque de résultat, c’est dans les mœurs! Je pense parfois avec émotion a mes 35h, 25 RTT, 15 jours fériés, 6 semaines de congés payes!

IMG_8486

ENFANTS

Le sujet qui préoccupe énormément. Sans enfants, vos décisions vous impactent vous même et votre couple. That’s it! En ayant des enfants, le poids des responsabilités augmente, et vous voulez le meilleur pour eux forcement. Le rôle de parents, pas simple hein ? Sachez qu’en étant aux USA, c’est pire! ^^ L’apprentissage pour nous, s’est fait sur le tas comme tout le monde, mais tout a été plus complique sans famille pour nous relayer au quotidien, sans professionnel francophone, sans repère face a l’éducation locale. Et pourtant, on s’en est sortis! Enfin disons qu’on s’en sort et qu’on est fiers de nos petits 🙂

img_8207

PARTIR / RESTER

L’éternelle question, enfin pour nous! Je ne sais pas si c’est une soupape de sécurité, un attachement a nos racines ou une envie de liberté. Pour ce qui nous concerne, notre venue ici s’est faite sur notre volonté seule, nous n’avions pas de mission précise au départ, de délai (en dehors des visas), ni même de base (notre 1er choix était Los Angeles). Nous avons tâtonné, expérimenté, saisi les opportunités, parfois chute, toujours rebondi… et 6 ans après, nous sommes encore la a nous poser cette même question ^^ On doit être un peu maso, surtout toujours a la recherche d’un prochain projet!

cropped-photo-4.jpg

3 réflexions sur “Les états d’âme de l’expatrié

  1. J’ai beaucoup aimé ton article il est tellement juste. Je te suis depuis tes débuts et c’est toujours un plaisir de lire de tes nouvelles. Et puis si prochaine aventure il y a, je suis sûre que ce sera pour de chouettes projets!

    J'aime

  2. Même après un an, on se retrouve dans ton article! Mais surtout tu fais bien de rappeler qu’on habite dans un lieu touristique, mais qu’on est pas en vacances pour autant. C’est souvent difficile de faire comprendre aux proches que non, tout n’est pas rose même si on vie à la plage…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s