L’anglais et moi : 9 choses à retenir

Parler anglais, pas simple pour nous français, mais cela reste une langue facile à apprendre et à utiliser. Quoi que… depuis 1 an et demi, je le pratique avec plus ou moins de réussite! Take a look:

1-      APPRENTISSAGE : En premier lieu, ce n’est pas parce que je vis dans un pays anglophone que j’ai su parler en claquant des doigts NON! L’apprentissage se fait par étape: au départ, on ne comprend même pas 30% des conversations, ensuite, on comprend mais on n’ose pas parler, parfois, le cerveau dit tout simplement STOP, ASSEZ, ENOUGH! Puis les progrès arrivent… ce processus prend des mois et des mois!

2-      VERBES : L’anglais, ce n’est pas complique, on utilise toujours les mêmes verbes: to come, go, get, put, have, turn, …. OK mais pourquoi  il y a  TOUJOURS un adverbe qui suit?! Up, away, in, on, down, off… je ne sais JAMAIS lequel choisir!! Essayez de dire GET IN ou GET OFF a un Américain, vous verrez, vous n’aurez pas la même réaction….

Can I get an Iced Moka pleaaase ?

Can I get an Iced Moka pleaaase ?

3-      VOCABULAIRE: La encore, c’est en pratiquant qu’on sait quel terme employer. Oui mais voilà, parfois, les gens parlent différemment. Exemple, 2 amis étrangers (ne se connaissant pas), qui vivent aux US depuis +10 ans ne sont pas d’accord quant à l’utilisation de girlfriend dans le contexte : « resto avec les copines ».

L’un me dit que FRIEND est neutre, on ne mentionne pas le sexe, l’âge, la couleur…etc , a moins de vouloir preciser qu’il s’agit d’une petite amie.

L’autre amie me dit que ce mot s’utilise aussi pour parler des amies, copines. En attendant d’être sure, je me contente de FRIENDS et des prénoms !

4-      JOKE: comprenez blaguer en anglais. Les Américains sont très friands de faire une petite Joke en cours de conversation. Bien que je comprenne à présent le sens (il m’a fallu 6 bons mois), il me manque encore la repartie. Je continue donc à sourire ou à rire bêtement sans rien dire en retour. Mais en général, une super repartie me vient 5 min après… un bon début 😉

5-      RADIO : mon conseil pour apprendre efficacement, c’est d’écouter la radio, particulièrement les Talkshow. Bon, de toute façon, la musique diffusée est tellement nulle ou « has been » que j’écoute à présent les talk-shows matinaux en voiture. Cela parle vite, fort, mais c’est un super moyen d’entendre sans forcément tout écouter…le cerveau fait le reste !

La seule (et utile) rubrique ou j’ai encore du mal, et pourtant je me concentre, cramponnée au volant, c’est le trafic : le gars débite 500 mots/minute, surement parce que c’est sa seule minute allouée (CQFD : + il y a de trafic ou d’accidents, moins je comprends…).

On parle anglais en Irelande!

On parle anglais en Irlande!

6-      TRAVAIL : C’est évidemment en travaillant (dans mon entreprise) que j’ai fait les plus gros progrès : on écoute, on apprend, on échange, ça devient chaque jour plus instinctif. Encore une petite appréhension au téléphone, quand j’appelle un fournisseur, les administrations US ou un client que je ne connais pas  … « quel accent va-t-il avoir encore celui-là ? » 

7-      J’ADORE : dire ces mots: Hey guysNonsense, Awesome, Anyway, No way, Really, Are you serious, Congratulations… Oui il y a des mots comme ça qui sonnent bien, que les Américains utilisent beaucoup et pour lesquels  on n’a pas besoin d’en dire plus! Vous constaterez qu’il s’agit souvent d’exclamations (à l’américaine quoi)!

8-      SURNOMS : Tout le monde a un surnom ou un diminutif ici, les William sont des Bill, les Robert des Bob, les Stuart sont des Stu, les Elisabeth sont des Liz ou des Beth. Bizarrement, personne ne m’a donné de surnom ici, surement parce que personne n’a réussi à prononcer correctement mon prénom (ca, j’ai TOUT entendu)!

Alors, lorsqu’on réserve au resto par exemple, mon mari et moi donnons des surnoms  comme «Mr Bono, Mrs Lali… » simple à prononcer et très fun à entendre !! La prochaine fois, j’essaie Mrs Piaf 🙂

photo (2)

9-      FRANÇAIS : je terminerai par dire que la langue française reste ici synonyme de « glamour, style, charme ». Les Américains me disent systématiquement l’unique mot ou phrase qu’ils connaissent en français « bonjour, comment allez-vous, ça va, merci… » et vous pouvez être sûr qu’ils me le disent à chaque fois que je les croise !

Je n’ai pas de 10eme chose mais peut être que vous si !

Bonne journée / Have a great day !

Publicités

11 réflexions sur “L’anglais et moi : 9 choses à retenir

  1. Salut Laetitia,

    L’apprentissage de l’anglais c’est un peu l’histoire de ma vie lol, j’ai aussi pas mal d’anecdotes à ce sujet. Moi non plus personne n’arrive à prononcer mon prénom correctement et moi aussi je m’invente souvent des noms quand je réserve une pizza ou à Starbucks, ça me fait rire !

    Dans les phrases que j’adore j’ai le « you know what I mean » et le « whaaaaaat » ca fait trop ‘ricain 😉

    Et puis moi j’ai un autre problème parce que avant les US j’ai vécu un an en Angleterre et ils ne parlent pas tout à fait le même accent, je publiais un article à ce sujet il y a quelques jours, ça fait beaucoup rire ma coloc quand j’utilise les mots « biscuits » ou « cab » !

    A bientôt,

    Nadège

    J'aime

  2. Ah on en est toutes au même point .. Je viens de faire un article sur mon blog sur le bilinguisme de mes enfants : eux ils respirent l’anglais et me corrigent mon accent et mes fautes.. on a toujours de l’espoir…. et si tu veux t’en sortir avec les petites prépositions (et pas adverbes) un prof que j’avais eu au début, m’avait offert le livre : « The ulitmate Phrasal Verb book » : tu les as toutes ainsi tu pourras placer sans pb dans une conversation : pick up, figure out, take of, pull out, pile up, show up … etc … good luck

    J'aime

  3. Les verbes avec prepositions, je les deteste ceux la!!! Tu te trompes de prepostion et ta phrase n a plus aucun sens!!! Mais t as l air de te donner sacreement du mal, donc ne t inquietes pas trop, on ne se rend pas toujours bien compte que l on progresse de toute facon. Et si ca peut te rassurer, je galere pas mal en Australie ici aussi, ils ont aussi leurs expressions, et un accent…AFFREUX!! (excuse le manque de virgules et d accents je debute sur clavier qwerty ah ah ah) You know what I mean, don t you 😉
    Bise
    Benoit

    J'aime

  4. coucou Laetitia,

    dans cet article tu as su bien montrer ce que nous traversons chaque jour 🙂
    You know what I mean? Obviouuusly!
    Bref je passe rapidement pour te dire que faudrait qu’on se parle au telephone, histoire de 🙂
    je t’envoie mon numéro en privé par fb ok?

    bisous,
    Siheme

    J'aime

  5. Ah oui, les prepositions, êa change tout ! L’autre jour j’ai utilisé « cheat on you » au lieu de dire tricher…ca qui a fait rire mon interlocuteur. Sinon j’adore utiliser « whatever » à la fin de mes phrases, et le fameux « you gotta be kiddin’ me ».
    Et pareil pour mon prénom qui se transforme toujour en segoline… 😉

    J'aime

  6. Bonjour!
    Mon copain va bientôt être muté à Miami pour 18 mois et je vais évidemment le suivre. L’occasion pour moi d’améliorer mon anglais… qui en a bien besoin Ca me fait un peu peur car mon niveau est vraiment moyen mais ton article me rassure et est très instructif!
    Je vais donc suivre tes aventures d’un peu plus près maintenant et peut-être qu’on se rencontrera à Miami
    Bravo pour ton boulot, j’espère que tout se passe bien.
    A bientôt
    Bises
    Claire

    J'aime

Répondre à claracircus Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s